MNU/MNUFRLU.TXT

  Les Collections Editées en France entre 1910 et 1964

La collection Lutetia

C'est à partir du 26 février 1913 (selon Pascal Fouché http://www.editionfrancaise.com/) que les Éditions Nelson reprennent la formule de leurs éditions en langue anglaise. La Grande collection en français correspondait à la collection " Nelson's red library " qui se composait de romans modernes.
La collection Lutetia, va elle constituer le pendant de la collection " Nelson's green library " qui accueille les classiques.

La publicité du document Gilles Deprog, numéro spécial des annales décembre 1914, présente ainsi la collection :
" La librairie Nelson présente au public une édition élégante, soignée, d'une lecture facile et d'un format des grands classiques français. Par la beauté de leur reliure, ces volumes font bonne figure sur les rayons d'une bibliothèque, et le " format Nelson " permet de les mettre facilement en poche. Malgré leur prix modique de 1 franc net, ils sont très supérieurs à ceux des éditions similaires. Chaque volume se vend séparément. "

Les introductions seront confiées au très officiel Émile Faguet (1847-1916) professeur en Sorbonne et académicien.

Prix: 3,00Frs en Avril 1920 (d'après "Romans-Revue"), 4,50 Frs au catalogue 1923, même prix que les ouvrages de la Grande collection.


Le logo Lutetia

Pour une collection éditant exclusivement des auteurs classiques français, le choix de l'apellation Lutetia, nom latin de la ville de Paris, permettait de l'enraciner clairement dans la culture française.
Or, le blason de la ville de Paris, créé par Philippe Auguste en 1190, a évolué en fonction des périodes et des structures politiques mais un bateau à voiles y a toujours figuré soit avec un seul mat (le plus souvent) soit avec trois mats.
De 1817 à 1924, Le blason comportait trois mats. Il est donc extrêmement probable que les Éditions Nelson s'en soient inspiré pour dessiner le logo de la collection Lutetia.


Motif lutetia cartonnage
Motif lutetia page de titre
Motif Lutetia jaquette
Blason de la ville de Paris à cette époque

L'édition Lutetia face à la concurrence de Hachette

A cette date, octobre 1913, Nelson à déjà publié ses Molière en six volumes (pour nous début 1913, ce qui s'accorde avec la date avancée par Pascal Fouché 26 février 1913), et il publie le numéro sept de sa collection, Les contes de fées de Charles Perrault. L'antériorité, dans cette confrontation, est sans conteste du coté de Nelson. Nous savons que les Lutetia Molière, sont à l'origine, sortis au prix de 1fr 25 comme les ouvrages de la grande collection, leur prix pourrait avoir été abaissé à 1franc par la nécessité de s'aligner sur le prix Hachette. Ceci nous permettrait de dater les Lutetia à 1fr25 de l'année 1913.



Page d'accueil
Qui sommes-nous ?
Nous contacter
Toutes les collections