Les Collections Editées en France entre 1910 et 1964

généalogie thomas Nelson
Thomas Nelson (1780-1861)
Thomas Nelson 2 (1822-1892)
William Nelson (1816-1877)
Thomas Nelson 3 (1877-1917)
Ian Nelson (1878-1958)
John Buchan (1875-1940)
Il assume avec George Mackenzie Brown la direction des Editions Nelson alors que les deux fils de Thomas Nelson II mort en 1892, Thomas III (1877-1917) 26 ans et Ian (1878-1958) 25 ans continuent leur formation dans l'entreprise. Il démissione des Ets Nelson en 1929 pour rejoindre le Canada dont il devient le gouverneur général en 1935.
Lien Wikipedia

George Mackenzie Brown (1869 – 14 July 1946)
Dès 1903, il assume avec John Buchan la direction des Editions Nelson alors que les deux fils de Thomas Nelson II mort en 1892, Thomas III (1877-1917) 26 ans et Ian (1878-1958) 25 ans continuent leur formation dans l'entreprise.Il était l'époux de la fille de Thomas Nelson
Lien The Project Gutenberg eBook, George Brown, by John Lewis
Lien Wikipédia

Charles Sarolea (1870-1953) professeur de français à l' Université d' Edimbourg.

L'un des membres éminents de la Franco-Scottish Society était Charles Saroléa (1870-1953), il fût le premier chef du département français de l'Université d'Édimbourg. Né Belge , Saroléa était un grand voyageur, polyglotte, prolifique en publications savantes et articles journalistiques. Nommé à son poste d'Edimbourg en 1894 alors qu’il approchait les 25 ans, il créât ex nihilo le programme français. ( Il s' agit là d' un témoignage concernant l' intérêt toujours modeste accordé jusque là aux langues vivantes par l' Université d' Edimbourg : Saroléa ne bénéficiait que du statut de répétiteur.) Il institua, en particulier et comme faisant partie du programme d’étude, un stage d' un an à l' étranger et comme Patrick Geddes il crut dans les échanges entre étudiants envoyant des diplômés comme lecteurs ou lectrices aux universités françaises. Saroléa qui avait entretenu des relations avec des intellectuels français pendant ces années, étaient un homme de grandes connaissances et d' une grande énergie. D’une manière bien différente de celle de Geddes, il a joué un rôle clé dans une initiative qui est peu connue et aussi plutôt surprenante : la conquête dans les années 1910 du marché français de l' édition par la société d' éditeur-imprimeur d'Édimbourg : Thomas Nelson & sons. La société écossaise a évoqué cette entreprise - plutôt imprécisement - comme un " entreprise résultant d'une entente cordiale ' dans le monde de l'édition. Celà pourrait peut-être se décrire plus précisément comme une incursion aventurière dans un monde de l'édition Parisien qui en était " encore au dix-neuvième siècle.

traduit de l'anglais d'après: Paris-Edinburg - Cultural connections in the "Belle Epoque" - Siân Reynolds -ASHGATE - University of Stirling

Introductions pour la Collection Nelson:
004 1910 Lettres de mon Moulin. - Alphonse DAUDET
010 1910 Les Français de mon Temps. - Vicomte d'AVENEL
013 1910 Petite Anthologie des Poètes Français Lien de lecture
016 1911 Fumée. - TOUGUENIEV
018 1911 La cour de Louis 14. - SAINT SIMON


Les amis de G.K. CHESTERTON
Charles Sareola - Lien Wikipedia

La consternation est apparue au sein de l'équipe Nelson en 1912, du fait de la démission de Saroléa de son poste de consultant, lequel offrît ses services à la société londonienne J. M. Dent. S' il quittât Nelson ce fût en premier lieu du fait que Joseph Mallaby Dent, le patriarche de la société , lui ait offert la passionnante opportunité d' éditer un journal littéraire, « Everyman' » ( l'Homme de la rue) portant le même titre que celui de la collection anglaise classique de Littérature que Dent publiait depuis 1906. Mais l'équipe Nelson a été encore plus déconcertée quand Saroléa s'est aussi vu impliqué dans la décision de Dent de lancer une série française, rivale directe tant de la collection originale Nelson, que de la Collection Lutétia (les classiques français comprenant des oeuvres hors droits d'auteur comme Molière et Racine) . La série de Dent devait prendre le nom de « Collection Gallia ».


traduit de l'anglais d'après: Paris-Edinburg - Cultural connections in the "Belle Epoque" - Siân Reynolds -ASHGATE - University of Stirling



Émile Faguet (1847-1916)

Après avoir commencé ses études à Poitiers, Émile Faguet les poursuit au lycée Charlemagne à Paris et entre à l'École normale supérieure en 1867. Il est nommé professeur à Poitiers, puis enseigne successivement à La Rochelle, Bordeaux et Moulins. Devenu agrégé de lettres, il enseigne la rhétorique à Clermont-Ferrand, reçoit le grade de docteur ès lettres en 1883 et retrouve le lycée Charlemagne. De là, il passe au lycée Condorcet puis à Janson-de-Sailly où il exerce jusqu'en 1896. Choisi comme suppléant à la faculté des lettres de la Sorbonne, à la chaire de poésie française, il en devient le titulaire en 1897 et, le 15 février 1900, il est élu membre de l' Académie française au fauteuil du romancier Victor Cherbuliez.(Wikipédia)


Préfaces pour la Collection Nelson:
007a 007b - Anna Karénine
015 1910 Les mariages de Paris. Introd. par Émile Faguet - About, Edmond Lien de lecture

Préfaces pour la Collection Lutetia (jusqu'au n°38 inclus les introductions sont après ce numéro écrites Par alphonse Séché):
001 à 006 1913 Oeuvres complètes. MOLIERE
010 & 011 1913 Emile. ROUSSEAU
012 à 014 1913 Essais. MONTAIGNE
015 Poésies. MUSSET
016 Lettres. Mme de Sévigné
017 Pensée . PASCAL
018 & 020 Vies de Plutarque. AMYOT
019 Theâtre 1. RACINE
021 1914 Théâtre choisi. CORNEILLE
022 1914 Fables et Epîtres. LA FONTAINE
024 1914 Atala Rene. CHATEAUBRIAND
025 1914 Théâtre. CORNEILLE
026 1914 Theâtre 2. RACINE
027 1914 Gil Blas 1. LESAGE
028 1914 Gil Blas 2. LESAGE
029 1915 Théâtre choisi. BEAUMARCHAIS
030 1915 Lettres persannes. MONTESQUIEU
031 1916 Poésies. CHENIER
032 1916 Discours de la Méthode. DESCARTE
033 1916 Jean Sbogar... NODIER
034 1916 Lettres et pamphlet. COURIER
035 1916 De l'Education des Filles. FENELON
036 1916 Theâtre 1. MARIVAUX
037 1916 Les Tragiques. Aggripa d' AUBIGNE
038 1917 Theâtre 2. MARIVAUX

Autres éditeurs
DENT & DUTTON - MONTAIGNE. Essais. Introduction par Émile Faguet (1911) Lien de lecture
Emile Faguet Wikipédia
CRES Paris & DENT & Sons Londres - La tentation de Saint antoine .Gustave Flaubert, Collection Gallia à 1Fr25 Publiée sous la direction de C.Saroléa . Introduction par Emile Faguet (1912 c)

Alphonse Séché (1876-1964)
Il publie et préface de nombreuses anthologies, notamment chez Nelson, dont il devient (sans doute suite au décès d'Emile Faguet) le directeur littéraire.

Préfaces pour la Collection Lutetia:
039,1920 Paroles d’un croyant,Lamennais.
040,1920 Le Myosotis, Poésies diverses, Contes, Hégésippe Moreau.
041,++++ La Défense et Illustration de la Langue Française, Poésies choisies,Joachim du Bellay.
042 ++++ Poesies choisies ,Beaud477 4587elaire.
043 ++++ Contes Philosophiques, Voltaire.
044 ++++ Contes en Vers et Poésies diverses,Voltaire.
045 ++++ Poèmes choisis. Pierre de Ronsard.
046 1923 Chefs d’œuvre dramatiques, Régnard.
047 1921 Comédies et Proverbes, Alfred de Musset.
048 1921 Comédies et Proverbes, Alfred de Musset.
Mme d'Aulnay, Contes de fée.

Préfaces pour la Collection Bijou:
Pensées chrétiennes et morales. Bossuet, Nelson(n°30,1921)
Desbordes-Valmore, La Tendresse d’une mère, collection Bijou, Nelson.
Prihhel et Nola, A. Brizeux, .br
Parisiana. Byron .

Alphonse Séché Wikipédia

E.C. Jack

Bernard Grasset (1881-1955)

Au début 1910, Brown entamât des négociations avec une figure de la scène editoriale française, un homme qui devait devenir un des éditeurs les plus connus en France, Bernard Grasset . Grasset était une nouvelle force sur le marché parisien de l'édition : brillant, instable et difficile de caractère, il s'était lancé dans de nouvelles méthodes de publicité et de promotion et avait fini par publier certains des auteurs majeurs du vingtième siècle. En 1913, il devait prendre place dans l'histoire de l'Edition en acceptant le premier volume de Marcel Proust "A la recherché du temps perdu", rejeté par des maisons d'édition mieux établies - et publié par Grasset mais à compte d'auteur. En 1910, Grasset avait encore un fort potentiel d'évolution mais était à cours de fonds.Il se rappelât du contact qu'il avait eu auparavant avec Nelson par l'intermédiare du critique littéraire Emile Faguet, mais il se peut qu'il ait pris contact avec Nelson sans passer par son intermédiaire.
L'éditeur écossais consentît à installer Grasset au 61 rue des des Saints Pères, dans le VIème arrondissement , quartier des éditeurs parisiens, la location incluait deux étages d'un immeuble pour le stockage des livres et les bureaux. Grasset jouissait des locaux étant exempté de loyer et percevait un salaire de 5,000 francs en tant qu'agent Nelson. Cette idée a été en grande partie retenue afin d'éviter d'avoir à acquiter des droits d'importation, mais l'équipe d'Édimbourg a aussi voulu avoir un agent français énergique pour promouvoir ses livres. Grasset embauchât un directeur, un secrétaire et homme à tout-faire en mai 1910. Il partageât son bureau avec Hutton et un comptable. Un tel personnel représentait un établissement assez important à Paris en mai 1910.

traduit de l'anglais d'après: Paris-Edinburg - Cultural connections in the "Belle Epoque" - Siân Reynolds -ASHGATE - University of Stirling

La collaboration devait s'avérer difficile et s'interrompît en Mai 1911 avec le déménagement de Nelson Rue Saint Jacques. La Collection Nelson redémarrât en Décembre de la même année et apparût bientôt sur le marché l'Edition Victor Hugo.

Michel & Calmann Levy
Calmann-Lévy est une maison d’édition française fondée en 1836 par Michel (1821-1875) et Kalmus dit Calmann Lévy (1819-1891), de Phalsbourg en Moselle, sous la raison sociale « Michel Lévy frères », devenue « Calmann Lévy » après la mort de Michel en 1875. Elle fait partie du groupe Hachette depuis 1993.


Page d'accueil
Qui sommes-nous ?
Nous contacter
Toutes les collections