Le site du collectionneur de Nelson

Histoire succinte des Editions Nelson ®



Thomas Nelson

L' histoire Nelson débute en 1780 avec la naissance de Thomas Nelson dans une modeste ferme à Trosk en Ecosse. Ses parents, rudes au labeur élèvent l'enfant dans leur petite ferme située dans une plaine luxuriante au pied des Rolling Green Highlands.

La foi des parents et grands parents de Thomas était forte et passionnée, en accord avec leur rude caractère écossais. Thomas accompagnait souvent son père lors de voyages de plus de quarante miles afin de participer à des offices de communion des Covenanters. Ces rassemblements fervents ont une grande inluence sur le garçon. A l'âge de seize ans il enseigne déjà. Mais l'enseignement ne s'avérerât pas être sa vocation. Thomas envisagera alors d’aller chercher fortune aux Indes occidentales, mais il changea d'avis juste avant d'embarquer pour regagner son foyer. Plusieurs emplois s'ensuivirent, mais aucun d'eux ne s'avérât être un bon choix pour le jeune Ecossais. En fin de compte, Thomas emballa le peu qu'il avait et partit pour Londres. Après avoir cherché en vain du travail, il réglât à de sa logeuse ce qu'il lui devait et en fut réduit à une seule pièce de monnaie qu'il donna à un mendiant. Sans le sou, il entendit parler d'un emploi d'apprenti chez un éditeur sur Paternoster Row, une rue qui porte le nom prophétique de "Notre Père". Il obtint le poste et l'appréciât. Après tout, Thomas avait toujours aimé les livres, en particulier ceux relatifs à la Bible et à la vie chrétienne. Old Edinburgh, en Écosse aux alentours de 1798: A Londres, il établit une réunion hebdomadaire dans le cadre d'une association des amis de la Bible. Avant d'avoir atteint ses dix-huit ans il avait déjà économisé assez d'argent pour retourner en Écosse et pour y ouvrir à Edimbourg une librairie de livres d'occasion. Il ne pouvait imaginer l'avenir qui l'attendait ni celui de l'entreprise qui devait à jamais porter son nom. À la fin du XVIIIe siècle, les États-Unis en étaient encore au tout début de leur histoire. La France était en pleine révolution. Et l'Écosse connaissait une ère de division entre religion et raison. Le moment était idéal pour Nelson pour se lancer dans son entreprise d'édition chrétienne.

Une renaissance spirituelle vivante alimentée depuis des années par la prédication de George Whitefield, et d'autres a continué d'inspirer des dizaines d'églises et des milliers d'âmes en Ecosse. Dans un tel environnement Thomas s'est avéré ne pas du tout être un libraire typique. Tandis que, vendant des livres d'occasion, il établissait son activité à Edimbourg, il voulût aussi publier son propre matériel. Et à la différence d'autres éditeurs qui s'adressaient à un riche public, il a souhaité offrir des œuvres chrétiennes abordables et de la littérature classique aux "gens du commun". Au bout de quelques années, Thomas commença à publier des œuvres importantes comme le Pilgrim Progress de John Bunyan, Robinson Crusoe et The Vicar of Wakefield dans des éditions peu coûteuses.

Nelson publia aussi la Bible en trente-deux versets par page, permettant aux gens de toutes les classes d'avoir accès à la parole de Dieu beaucoup plus facilement. Il ouvrit la voie à de nouvelles méthodes de distribution, vendant des livres sur les foires et dans des ventes aux enchères en ville à travers toute l'Ecosse. Au début, les libraires ont fortement hésité à vendre les publications de Nelson à cause de leur prix bas et des méthodes de ventes si innovatrices. Cependant, du fait de sa réputation d'intégrité et de son enthousiasme, sa réputation alla en croissant ; son entreprise alla fleurissant.


Extrait du site des Editions Nelson :http://www.thomasnelson.com/consumer/dept.asp?dept_id=1118911&TopLevel_id=100000



Page d'accueil
Qui sommes-nous ?
Nous contacter
Toutes les collections